La 8ème édition de BEIRUT ART FAIR avait été annoncée en présence de Lynn Tehini Kassatly, représentant le ministre de la Culture Dr. Ghattas Khoury, Rabih Chaddad, représentant le ministre du Tourisme Avedis Guidanian, Diala Choucair, directrice Marketing et Communication de Bankmed, partenaire officiel, Joanna Baloglou, responsable de la Communication Institutionnelle à la Société Générale de Banque, Nada Tawil, directrice du département de Communication du groupe Byblos Bank, Véronique Aulagnon, directrice de l’Institut français du Liban, Rita Saad, directrice marketing et relations publiques de l’Hôtel Le Gray, Yasser Akkaoui, partenaire stratégique, Laure d’Hauteville, fondatrice et directrice de la foire, Pascal Odille, directeur artistique, et Rose Issa, commissaire d’exposition.
Des galeries régionales et internationales, venues pour découvrir la scène artistique libanaise, étaient aussi présentes telles que: la Galerie Nathalie Obadia (France), la Galerie Dominique Fiat (France), la Galerie Analix Forever (Suisse), la Galerie Jonathan F. Kugel (Bruxelles et Royaume-Uni), la Galerie La maison de la plage (Tunisie), la Galerie Comparative (France), la Galerie Esther Woerdehoff (France), Wadi Finan Gallery (Jordanie), Albareh Art Gallery (Bahrein).

La 8ème édition

de BEIRUT ART FAIR

PAR

AIDA KASSAB

PARAKEVAS

POSTÉ LE

27 Octobre

2017

entreprendre

BEIRUT ART FAIR 2017, du 21 au 24 septembre, était placée sous le triple signe de l’expansion et du renouvellement, de la découverte des meilleurs jeunes talents et d’une mise en perspective axée sur l’histoire récente de la création et des collections au Liban.

Lynn Tehini Kassatly a affirmé: «Nous sommes fiers de voir que BEIRUT ART FAIR, une initiative privée et personnelle, que nous avons accompagnée dès ses débuts en 2010, a réussi à devenir un événement artistique international qui attire chaque année des visiteurs du monde entier, qu’ils soient professionnels ou amateurs.  Le ministère de la Culture soutient et continuera à soutenir toutes les initiatives qui visent à dynamiser le secteur culturel et à promouvoir la créativité artistique, en particulier les artistes libanais, et qu’à travers cette foire, elle permet aux Libanais de réaliser qu’ils vivent dans une des régions les plus créatives du monde.»
Rabih Chaddad a souligné: «Le Liban était et restera le centre culturel du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, et accueille régulièrement des événements culturels importants. BEIRUT ART FAIR réaffirme la place prépondérante du Liban et contribue à la renaissance de l’art et de la culture, ainsi que la position du Liban en tant que destination pour le tourisme culturel.»

Laure d’Hauteville précise: «En 2017, et plus que jamais depuis la création de la foire, notre but est d’affirmer et de renforcer notre volonté d’opérer en tant que plate-forme de référence pour la découverte et la redécouverte des talents majeurs d’une région qui fait aujourd’hui preuve d’une créativité remarquable et remarquée.»

Pascal Odille a souligné: «Afin de répondre au mieux aux attentes des collectionneurs, des galeries et des influenceurs, et en accord avec notre comité de sélection, BEIRUT ART FAIR apprécie sa démarche de qualité.»


Programme de BEIRUT ART FAIR 2017
La 8ème édition de BEIRUT ART FAIR s’est déroulée dans la capitale libanaise avec le soutien historique de Bankmed, partenaire de la foire.
«Bankmed est fière de son partenariat avec BEIRUT ART FAIR. Au travers de cette collaboration, la banque met son image d’institution financière de premier plan au service du dynamisme artistique de Beyrouth et de son rayonnement dans le monde entier», a précisé Diala Choucair, directrice Marketing et Communication de Bankmed.
La foire a accueilli cette année de nouvelles galeries internationales en provenance d’Arabie saoudite, d’Argentine, de Belgique, du Chili, d’Espagne, de France, d’Italie, du Maroc, de Palestine, du Qatar, de la République Tchèque, du Royaume-Uni ou de Suisse.
La foire renforce, en 2017, sa proposition avec une exposition focus sur les collections libanaises intitulée «OUROUBA, THE EYE OF LEBANON» avec pour commissaire Rose Issa, libano-iranienne, auteur, spécialiste reconnue internationalement pour l’art contemporain au Moyen-Orient.  Cette exposition se fonde sur les prêts issus de meilleures collections privées et publiques libanaises, le fil rouge d’une histoire récente, riche et complexe, liée à «l’arabité». Rose Issa souligne que «cette exposition focus met en lumière les préoccupations esthétiques, conceptuelles et socio-politiques qui ont vu le jour au sein du monde arabe ces dix dernières années.»
Le succès de la première édition de la section REVEALING by SGBL, dédiée à la découverte des jeunes talents les plus prometteurs, débouche, en 2017, sur un déploiement plus important de cet espace. Un nombre de galeries, en augmentation de 35%, postulait auprès du comité de sélection afin de pouvoir présenter un focus sur le jeune artiste de leur choix.
Joanna Baloglou, responsable de la Communication Institutionnelle à la Société Générale de Banque au Liban, a, pour sa part, affirmé: «En parrainant l’espace REVEALING, plate-forme de découvertes entièrement dédiée à la jeune création contemporaine issue notamment du Liban mais aussi de toutes les régions du Moyen-Orient, la SGBL confirme, une fois de plus, son soutien et son accompagnement constant aux talents émergents pour faire avancer les choses. Au total, près de 23% des artistes de REVEALING by SGBL sont passés en 2017 dans le cœur de la foire. Nous pouvons donc fièrement affirmer que REVEALING by SGBL et BEIRUT ART FAIR constituent un tremplin économique qui permet aux galeries exposantes de se développer et de faire rayonner leurs jeunes talents.»
Pour la 6ème année consécutive, le Byblos Bank Award continue sa mission d’encourager et de donner aux jeunes photographes libanais un accès privilégié aux principaux acteurs du marché de l’art: experts, galeries, collectionneurs, médias. Ce programme s’accompagne, pour la seconde fois, d’un workshop. L’artiste de renommée internationale, Aurélie Pétrel, a été invitée à travailler avec 3 jeunes photographes libanais.

Nada Tawil, directrice du département de Communication au groupe Byblos Bank, a déclaré: «Six ans après son lancement, le Byblos Bank Award pour la Photographie est devenu une référence pour les photographes libanais émergents et un rendez-vous incontournable à BEIRUT ART FAIR. Nous sommes fiers de jouer un rôle important dans le positionnement de la photographie en tant qu’art à part entière au Liban à travers ce prix.»

Pour la deuxième année consécutive, le comité de sélection réunit Basel Dalloul, Tarek Nahas, et Abraham Karabajakian: trois collectionneurs  parmi les plus importants au Liban qui renouvellent leur soutien à la foire. Leur participation au sein du comité témoigne d’une volonté commune d’établir, de partager et de transmettre une vision élargie de la création contemporaine au Levant.
Hala Moubarak, cofondatrice de BEIRUT DESIGN FAIR et directrice des relations exposants, a présenté la première édition de la foire qui a pour volonté de rassembler les meilleures signatures de designers, de marques et de distributeurs.
Partenaire de BEIRUT ART FAIR, la foire a été à la fois concomitante et mitoyenne.

BEIRUT ART WEEK 2017
Du 19 au 26 septembre 2017, BEIRUT ART WEEK a invité l’art contemporain au cœur de Beyrouth. Parcours insolite, hors les murs, composé d’une vingtaine de propositions, il se déploie tout à la fois dans les espaces publics et au sein des plus prestigieuses enseignes du centre-ville, mettant ainsi en valeur l’héritage culturel et patrimonial de Beyrouth. BEIRUT ART WEEK est organisée avec le soutien du ministère de la Culture, du ministère du Tourisme, de la Municipalité de Beyrouth, de Solidere et des boutiques participantes. n