Mauvais Payeur

PAR

AIDA KASSAB

PARAKEVAS

POSTÉ LE

18 Octobre

2017

saviez-vous

MAUVAIS PAYEUR
L’acheteur du diamant le plus cher du monde a tout simplement disparu sans payer la note: 83 millions de dollars tout de même. L’acquéreur du Pink Star, le diamant le plus cher du monde, a fait preuve d’un aplomb à toute épreuve. Isaac Wolf, un bijoutier new-yorkais, a tout d’abord fait monter les enchères comme jamais lors de la vente de cette pierre précieuse de 59,6 carats en novembre dernier. Au terme d’une session où les offres en dizaines de millions de dollars ont fusé dans la salle des ventes de Sotheby’s, le diamantaire a remporté le Pink Star pour la somme de 83 millions. Il repart alors le diamant en poche. Mais, au moment de régler l’addition, quelques mois plus tard, Isaac Wolf ne donne plus de nouvelles. Sotheby’s a sobrement indiqué que l’acheteur avait «fait défaut».

Sotheby’s obligé de mettre la main à la poche
Si Isaac Wolf avait rebaptisé le diamant «Pink Dream», l’affaire a tourné au cauchemar pour Sotheby’s. Une clause de garantie signée par la maison de vente auprès du propriétaire a ensuite obligé l’entreprise à racheter la pierre. «Désormais, ce diamant extraordinaire figure dans l’inventaire de Sotheby’s, avec une estimation de 72 millions de dollars», a indiqué la vénérable institution, en ajoutant, flegmatique, qu’elle se «réservait tous les droits et recours envers l’acheteur défaillant. «Sotheby’s garde le leadership. Malgré ce coup dur, Sotheby’s peut se rassurer. La maison de vente détient toujours le record des plus grosses enchères pour un diamant: il s’agissait du Graff Pink, un diamant rose de 24,78 carats adjugé à 46 millions de dollars à Genève en novembre 2010.

Le Bras tendu, une aide au quotidien?
Le recours aux bras robotiques n’est plus réservé aux grandes industries où ces appareils montent et démontent les pièces usinées avec une vitesse et une précision incroyables. La robotique semble de plus en plus accessible au grand public, les bras robotisés peuvent désormais s’installer un peu partout: sur les bureaux, à la cuisine, dans le garage… ils peuvent devenir un réel assistant ou tout simplement une source de distraction, à l’image de ce bras baptisé Swift par UFactory.

Le mariage hors de prix de Said Goutseriev
Le fils du célèbre magnat du pétrole Mikhaïl Goutseriev, est devenu lui-même directeur d’une rafinerie d’Orsk après des études à Oxford. L’héritier de 28 ans a dit «Da» à Khadija Uzhakhovs, 20 ans, étudiante en chirurgie dentaire. Bien sûr, le mariage a eu lieu au Safisa, la plus bling des salles de réception moscovites. Bien sûr, papa Goutseriev a mis les petits shots de vodka dans les grands.
Au programme du Jour J: arrivée en Rolls Royce avec chauffeur (et ce pour chaque invité), pièce montée de deux mètres de haut, concerts privés de Jennifer Lopez, Enrique Iglesias et Sting, et le moment gênant où la chanteuse n’a pas vraiment réussi à prononcer les noms des mariés, s’excusant pour «la chose la plus difficile qu’elle ait eu à faire aujourd’hui».
Dans un décor floral mi-féerique mi-oppressant — c’est-à-dire qu’absolument tous les murs et les plafonds étaient recouverts d’hortensias et de petites loupiottes suspendues — Khadija Uzhakhov a fait une entrée magistrale dans sa robe Elie Saab haute couture, importée spécialement de Paris. Son prix: plusieurs de dizaines de milliers d’euros. Son poids: 11 kilos, dûs notamment à l’immense traîne que plusieurs personnes devaient porter au gré des allées et venues de la mariée. Une tiare, une paire de boucles d’oreilles et un collier, le tout en diamants, finissaient la tenue de princesse de la reine du jour.
Parmi les 600 invités à la soirée du siècle, les familles des principaux concernés et le président de la République d’Ingouchie, proche de la famille Goutseriev. C’est dire. Les rumeurs disent que les nouveaux mariés organiseront bientôt une soirée plus intime à Londres.