Sacred Catastrophe:

Healing Lebanon

PAR

AIDA KASSAB

PARAKEVAS

POSTÉ LE

27 Octobre

2017

people on the go

Une conférence de presse a été donnée par La Fondazione Mertz et Libanart pour inaugurer l’exposition solo de Zena el Khalil : Sacred Catastrophe Healing Lebanon, une plate-forme d’art pour la paix et la réconciliation, sous le patronage de La Municipalité de Beyrouth.
La conférence a eu lieu sur le site de l’exposition à Beit Beirut en la présence des commissaires Janine Maamari, présidente de Libanart et Beatrice Merz, présidente et directrice de la Fondation Merz, ainsi que le président de la Municipalité de Beyrouth Jamal Itani, des officiels et membres de la presse et médias. Cela a été suivi par une visite de l’exposition.
Durant 40 jours, les œuvres de Zena el Khalil accompagnent une série d’événements multiples (conférences, ateliers, performances, etc) qui animeront Beit Beirut, symbole des troubles de la guerre libanaise. L’immeuble se situe au point de démarcation (la ligne verte, no-man’s land) qui divisait la ville en deux.
Le président de la Municipalité de Beyrouth, M. Itani, s’est félicité de cet événement culturel de 40 jours qui se déroule à Beyrouth et a déclaré : «Beit Beirut est maintenant ouvert au public à travers l’exposition de Zena El Khalil qui, par ses œuvres d’art variées, présente un message de paix, d’amour et de tolérance. Cette ville a subi le fléau de la guerre et mérite finalement de vivre en paix pour célébrer l’art et la culture.
Commentaire sur Healing Lebanon et les œuvres de Zena par la présidente et directrice de La Fondazione Merz basée à Turin, Beatrice Merz, commissaire de l’exposition :«La Fondazione Merz croit profondément dans cette initiative qui s’harmonise avec notre méthode de travail basée sur des projets qui provoquent un dialogue et une capacité d’empathie avec le monde extérieur. Zena el Khalil manipule les thèmes de ses œuvres avec une grande maturité. Zena est une artiste internationalement reconnue, qui a fait des contributions culturelles importantes dans son pays à travers ses écrits, ses blogs (guerre de 2006), ses expositions et ses conférences TED.Cette exposition confirme Zena dans le monde international de l’art.»
Janine Maamari, curatrice libanaise, fondatrice et présidente de l’ONG Libanart commente :«Zena el Khalil est une talentueuse artiste visuelle et multimédia, écrivaine et activiste, qui s’est engagée personnellement à raviver la mémoire de la guerre libanaise et ses conséquences sur le plan physique, social et personnel. Depuis le début de sa carrière, Zena est concernée par les graves blessures que laisse la guerre et convaincue qu’elles peuvent être guéries par des interventions artistiques. Son projet actuel «Sacred Catastrophe : Healing Lebanon», qui comprend des œuvres artistiques visuelles et des performances, a été créé pour faire revivre des espaces mutiles dans l’espoir de transformer Beyrouth en une cité de lumière et de paix. Ceci reflète les préoccupations actuelles de l’artiste.»
Partageant ses pensées sur son exposition de 40 jours à Beit Beirut, l’artiste Zena el Khalil : «ça sera la première exposition majeure à Beit Beirut, batisse construite par l’architecte Youssef Aftimos en 1924. Durant la guerre, cet immeuble remarquable, situé sur la ligne de démarcation (ligne verte) qui, durant la guerre, divisait la ville Beyrouth, devint le centre de ralliement de milices et francs-tireurs. Mon but dans cette exposition est de transformer Beyrouth en «ville de lumière», Beit Beirut, une relique de notre guerre, confirme mon sentiment que l’art et la culture peuvent avoir un impact positif sur la société, et cette exposition a pour but de transformer cette machine infernale en une plate-forme de guérison, paix et réconciliation.»
L’exposition et intervention multidisciplinaires de Zena el Khalil «Sacred Catastrophe : Healing Lebanon», sera ouverte au public, à Beit Beirut, pour 40 jours, incluant les dimanches, et débutant le 18 septembre à 18h. Le projet est également sous le patronage de l’Institut culturel italien à Beyrouth.